Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 16.03.2012 09h11
Le Mali adopte un plan de diversification des ressources minérales pour consolider les acquis des activités minières et pétrolières

L' adoption de ce plan de diversification des ressources minérales a fait l' objet d' une communication lors du conseil des ministres du mercredi 14 mars dernier, qui a été présidé par le chef de l' Etat malien Amadou Toumani Touré.

Ce plan d' actions 2012-2019 a pour objectif de cibler les activités qui permettront d' assurer le développement et la diversification de la production des ressources minérales afin de favoriser la croissance économique. Il s' articule autour de cinq axes stratégiques, indique le communiqué dudit conseil.

Il s' agit de la diversification de la recherche minière, de la promotion de la recherche pétrolière, du développement des ressources humaines, de l' amélioration de la gouvernance du secteur minier et pétrolier, du renforcement des infrastructures géo-scientifiques, pouvait-on retenir à la lecture de ce communiqué.

Pour la période 2012-2019, les activités et projets prioritaires ont été identifiés et le coût de leur réalisation évalué à 35 milliards 662 millions 200 mille Francs CFA, souligne le même conseil des ministres.

"La réalisation du plan d' actions pour la diversification des ressources minérales permettra de consolider les acquis des activités minières et pétrolières jusqu' ici menées", souligne-t-il également.

D' autre part, conclut le même communiqué, la réalisation dudit Plan permettra également d'y insuffler davantage de dynamisme afin de conforter et d' augmenter la contribution du secteur minier à l'économie nationale et d'attirer des investisseurs dans le secteur.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Principales nouvelles du 15 mars
Sélection du Renminribao du 14 mars
La politique extérieure de la Chine : pas plus qu'elle ne peut assumer
Le recours américain devant l'OMC contre les quotas de la Chine sur les terres rares pourrait aggraver la situation
Des sessions pas comme les autres