Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 15.03.2012 13h17
Côte d'Ivoire : des ex-combattants procèdent à un dépôt volontaire de leurs armes de guerre

Une centaine d'ex-combattants lors de la crise socio-politique ivoirienne ont procédé mercredi à Adjamé (centre d'Abidjan) à un dépôt volontaire de leurs armes de guerre au cours d'une cérémonie.

Selon le secrétaire de la sous-commission Opération-Sécurité de la Commission nationale de lutte contre les armes légères et de petit calibre (COM NAT-ALPC), le commissaire de police Léon Djokouéhi, l'opération fait suite à plusieurs autres qui ont permis de collecter d'importantes quantités d'armes et de munitions dans plusieurs régions du pays.

"A ce jour, 2 000 ex-combattants ont déposé volontairement 1 300 armes et plus de 50 000 munitions", a-t-il précisé, estimant que les opérations de dépôt d'armes lancées dans différentes localités donne des résultats encourageants.

"Toutefois, nous ne serons totalement satisfaits que lorsqu'il n'y aura plus d'armes détenues illégalement", a ajouté le commissaire Djokouéhi.

De l'avis de celui-ci, la mise en oeuvre dans les prochains jours du programme de réinsertion des ex-combattants devrait constituer une mesure incitative pour d'autres dépôts volontaires d'armes.

La prolifération et la circulation illégales des armes se sont accentuées en Côte d'Ivoire après les affrontements armés occasionnés par des crises socio-politiques successives, avec en prime la crise post-électorale.

Pour juguler le fléau jugé "alarmant", le gouvernement ivoirien a mis en place une Commission nationale de lutte qui bénéficie de l'appui de plusieurs organismes dont l'Opération des Nations-Unies en Côte d'Ivoire (ONUCI).

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Principales nouvelles du 14 mars
Sélection du Renminribao du 14 mars
Le recours américain devant l'OMC contre les quotas de la Chine sur les terres rares pourrait aggraver la situation
Des sessions pas comme les autres
Les dépenses militaires de l'Asie