Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 13.03.2012 10h37
Côte d'Ivoire : Guillaume Soro élu président de l'Assemblée nationale

L'ex-Premier ministre ivoirien Guillaume Soro a été élu lundi à Yamoussoukro (centre, 230 km d'Abidjan) président de l'Assemblée nationale de Côte d'Ivoire.

Candidat unique à ce poste, il a été choisi par 236 députés sur 249 présents.

Douze abstentions ont été enregistrées et un bulletin nul comptabilisé.

Elu député dans la circonscription de Ferkéssédougou (nord), Guillaume Soro a été présenté sous la bannière du Rassemblement des Républicains (RDR), le parti du président Alassane Ouattara.

Sa candidature au poste de président de l'Assemblée nationale a été soutenue par les députés membres des autres partis alliés au RDR dans le cadre du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP).

Guillaume Soro a démissionné de son poste de Premier ministre vendredi.

L'Assemblée nationale n'a pas été renouvelée depuis 2000.

Les élections législatives se déroulées le 11 décembre dernier. Le contentieux électoral a débouché sur des élections partielles organisées le 26 février.

Le RDR a obtenu la majorité absolue au parlement avec 138 députés sur les 255 sièges que compte l'Assemblée nationale. Les résultats des élections dans deux circonscriptions n'ont pu être validés en raison de violences.

Le Front populaire ivoirien (FPI), parti de l'ancien président Laurent Gbagbo, a boycotté les législatives en réaction à la détention de plusieurs de ses partisans dont l'ex-couple présidentiel.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Principales nouvelles du 12 mars
Sélection du Renminribao du 12 mars
Publication de la « liste noire de la pratique des pots-de-vin » : peut-elle vraiment freiner et empêcher la corruption ?(Dialogue)
La diplomatie : parfois il faut avoir l'audace et la sagesse de « prendre le devant »
Les droits de l'homme en Chine : d'une loi constitutionnelle à une loi juridique