Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 12.03.2012 08h57
Le Congo organise des obsèques nationales pour les victimes de l'explosion

Le Congo a organisé dimanche des obsèques nationales pour les victimes de l'explosion du 4 mars, qui ont fait 246 morts selon le bilan officiel.

A 12 heures précises heures locales, le président de la République Dénis Sassou Ngwesso est arrivé sur le lieu du recueillement au Palais des congrès où un culte œcuménique a été organisé pour adresser une prière à Dieu en faveur des âmes des victimes selon leurs croyances.

Anatole Ngandou, représentant de l'Eglise catholique, a déclaré dans sa prédication qu'en tant que croyants le peuple congolais doit garder la foi en un avenir meilleure malgré le malheur qui le frappe.

Le président du Conseil islamique du Congo, le représentant du Conseil supérieur des églises de réveil et les représentants des églises Kimbaguistes et Salutistes, ont prié pour le pardon des péchés du peuple et pour l'unité du pays, ainsi que pour les autorités tant ecclésiastiques, politiques et militaires en déclarant : "Dieu pardonne notre propre négligence".

Après la lecture de l'oraison funèbre prononcée par Florent Tsiba, ministre d'Etat en charge du Travail et de la Sécurité sociale qui n'a pas pu retenir ses larmes, le président de la république Dénis Sassou Ngwesso a rendu hommage à son tour en déposant une gerbe de fleures devant les cercueils.

Visiblement émus après l'hymne nationale, le président de la république s'est approché des familles éprouvées pour les réconforter.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 10 mars
Les droits de l'homme en Chine : d'une loi constitutionnelle à une loi juridique
La Chine vote contre un prétexte pour la guerre
Même Poutine, mêmes vieilles politiques ?