Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 10.03.2012 10h16
Maroc : démantèlement d'un groupe religieux adoptant des "convictions étranges"

La police judiciaire marocaine a démantelé un groupe religieux dénommé "Al Jamaa Mahdaouiya" qui épouse des "convictions étranges" et réunit des éléments qui s'activaient dans plusieurs villes.

Un communiqué du ministère marocain de l'Intérieur, rendu public jeudi, précise que les éléments agissent sous le commandement d'un chef qui avait réussi à faire croire à ses adeptes qu'il était "Al Mehdi Al Mountadar" (le prophète tant attendu).

Selon la même source, les disciples de ce groupe adoptent des "convictions étranges" fondées sur la vénération jusqu'à la sacralité de leur chef aux "idées perverses".

Ils obéissaient à ses ordres au point de changer leurs prénoms, sous prétexte qu'ils étaient souillés, vendre leurs propriétés pour en faire don au groupe et demander l'autorisation pour avoir des rapports sexuels avec leurs épouses, précise la même source.

"Outre les fonds récoltés auprès de ses disciples résidant au Maroc, le chef de cette Jamaa recevait d'autres fonds de l'étranger qu'il distribuait à ses adeptes pour renforcer leur obéissance à son égard et garantir leur fidélité à ses pratiques perverses", indique le communiqué.



Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 9 mars
Principales nouvelles du 9 mars
La Chine vote contre un prétexte pour la guerre
Même Poutine, mêmes vieilles politiques ?
Le rééquilibrage des relations extérieures de la Russie