Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 10.03.2012 10h12
Amélioration de la situation sécuritaire en Tunisie

Un officiel tunisien a déclaré vendredi que la situation générale de la sécurité en Tunisie s'est améliorée progressivement.

"Malgré l'enregistrement de certains sit-in et mouvement de protestations, la situation générale en Tunisie s'améliore progressivement à cause de la reprise du travail dans les différents établissements de sécurité affectés lors de la révolution outre le rétablissement de l'efficacité de l'institution sécuritaire", a déclaré vendredi le directeur de la communication au ministère tunisien de l'Intérieur M. Khaled Tarrouch .

Le rétablissement du volet sécuritaire "demeure l'une des priorités de l'actuelle étape d'autant plus que la sécurité représente une condition de la reprise économique et la réponse aux attentes des Tunisiens notamment ceux dans les régions démunies", a ajouté M. Tarrouch lors d'une conférence de presse.

Les chiffres du ministère de l'Intérieur révèlent que depuis le début de 2012 jusqu'au 7 mars courant, les autorités ont arrêté 16 620 personnes dont plus de 10 mille recherchées en justice, 668 impliquées dans des actes de violence, 387 personnes dans le trafic de drogues et 229 dans des vols.

Sur les frontières tunisiennes, "les unités de la Garde nationale ont réalisé jusqu'au mois de février 2012 pas moins de 12 mille patrouilles outre 1 660 patrouilles communes avec l'armée nationale", a précisé le représentant du ministère tunisien de l'Intérieur.

Ces différentes opérations, selon M. Tarrouch, ont été couronnées par la saisie d'importantes quantités de produits de contrebande d'une valeur de 1 400 dinars (plus de 900 dollars) et 665 kilogrammes de cannabis (un type de drogue).

Sur un autre plan, les équipes de la Garde tunisienne côtière "a effectué jusqu'au mois de février passé 2 719 patrouilles littorales et plus de mille autres marine, ce qui a abouti à la mise en échec de trois tentatives de franchissement illégale des frontières et l'enregistrement de 15 infractions de pêche", a indiqué M. Tarrouch.

Après plus d'une année du déclenchement de la révolution tunisienne, l'institution sécuritaire se veut capable de se soumettre à plusieurs réformes globales basées sur "une nouvelle philosophie" du régime sécuritaire républicain et dont l'objectif est de respecter la loi et les droits de l'Homme", a conclu le directeur de la communication du ministère tunisien de l'Intérieur.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 9 mars
Principales nouvelles du 9 mars
La Chine vote contre un prétexte pour la guerre
Même Poutine, mêmes vieilles politiques ?
Le rééquilibrage des relations extérieures de la Russie