Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 07.02.2012 11h19
Mali/Lutte contre la pratique de l'excision : un fort taux de prévalence qui est de 85% chez les femmes de 15 à 49 ans (ministre de la santé)

Le Mali a un fort taux de prévalence qui est de 85% chez les femmes de 15 à 49 ans et 84% chez les filles de 0 à 14 ans, selon l'enquête nationale réalisée sur la pratique de l'excision, a indiqué lundi le ministre malien de la Santé, Mme Diallo Madeleine Bah.

Cette déclaration du ministre malien de la Santé a été faite à l'occasion de la célébration de la journée mondiale de la lutte contre la pratique de l'excision, qui a pour thème cette année « Tolérance zéro aux mutilations génitales féminines ».

Des résultats positifs ont été enregistrés, mais force est de constater que la pratique de l'excision, fortement ancrée dans les moeurs et cultures, persiste encore dans beaucoup de localités du Mali, sans aucun fondement médical, a-t-on appris lors de la célébration de ladite journée.

De l'avis de Mme Diallo Madeleine Bah, les mutilations génitales féminines constituent un véritable problème de santé publique à cause de leurs conséquences graves sur la santé sexuelle et reproductive et les conséquences psychosociales et économiques qu'elles entraînent.

Par ailleurs, les conséquences immédiates et lointaines de cette pratique constituent une violation des droits humains fondamentaux de la fille et de la femme, a-t-elle insisté.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Nouvelles principales du 6 février
Sélection du Renminribao du 6 février
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?