Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 19.01.2012 10h01
La vie au quotidien des Sénégalais vue par deux artistes chinois dépeignent (REPORTAGE)

La mer, le paysage, les personnages.. Deux artistes chinois, Liu Baojun et sa fille Liu Lu, exposent depuis lundi leurs oeuvres à la Galerie nationale de Dakar, en prélude au nouvel an chinois, le 23 janvier.

L'originalité de cette exposition réside dans son thème : la vie au quotidien des Sénégalais que les deux artistes ont su reproduire habilement, à coups de pinceaux et en une soixantaine de toiles.

Les deux plasticiens, qui ont séjourné au Sénégal pendant cinq mois et visité plusieurs localités, donnent sur leurs toiles et selon leur sensibilité, leurs "Impressions" sur ce pays, avec des oeuvres aux couleurs chatoyantes et fortes.

La première série de toiles, intitulée "mère et fils", retrace les rapports de complicité entre les femmes sénégalaises et leurs progénitures. Sur une de ses oeuvres, Liu Baojun peint une femme d' âge mûr qui allaite, debout, son enfant. Une autre montre une vendeuse de fruit qui propose en plein air sa marchandise : banane, orange etc aux passants. Même les jeunes vendeurs de cartes téléphoniques n'ont pas échappé au pinceau des artistes chinois. Ces jeunes qui font désormais partie du décor de la capitale sénégalais ont été représentés habilement dans leur univers, un lot de carte téléphonique à la main.

Mais Liu Baojun et sa fille Liu Lu ne se sont pas limités qu'à Dakar. Pour rendre fidèlement le quotidien des Sénégalais, les artistes chinois ont fouillé jusque dans le Sénégal des profondeurs. Ils se sont ainsi intéressés aux pécheurs, à la faune, aux villages etc.

L'environnement et les activités au quotidien des habitants de la petite côte sénégalaise, notamment de station balnéaire de Saly, sont passés en revue en plusieurs tableaux qui montre des villas de luxe en bordure de mer, des pêcheurs munis de filets à bord de grosses pirogues, la principale activité dans cette partie du Sénégal étant le tourisme et la pêche.

Les couleurs bleue, rouge et jaune dominent dans les tableaux des deux peintres chinois, dont les personnages sont très expressifs.

Arrivés au Sénégal en mars 2011, les deux artistes ont eu à parcourir le pays, à peine en cinq mois et présenté soixante tableaux.

Liu Lu est diplômée du département des Beaux Arts de l' Université Normale de la capitale chinoise. Son père Liu Baojun est présenté comme un grand maître de la peinture en Chine. Il est diplômé en 1964 de l'Institut de théâtre de Shanghaï.

L'exposition est une initiative du ministère de la Culture du Sénégal en collaboration avec l'ambassade de la République populaire de Chine au Sénégal. Elle entre dans le cadre de la célébration, le 23 Janvier du Nouvel an chinois, selon les organisateurs.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Sélection du Renminribao du 18 janvier
Nouvelles principales du 18 janvier
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?