Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 15.12.2011 10h55
Maurice adopte une loi pour contrer la piraterie maritime

Le Parlement mauricien a adopté mercredi à l'unanimité, avec amendement, un projet de loi visant à combattre la piraterie maritime.

L'opposition était toutefois absente au moment du vote pour protester contre des "lacunes" alléguées dans la loi.

C'est le Premier ministre en personne qui a présenté "Piracy and Maritime Violence Bill" (Projet de loi sur la piraterie et la violence maritime) en déclarant que la piraterie dans l'océan Indien devient un sujet de plus en plus inquiétant. Selon Navin Ramgoolam, Maurice ne peut rester insensible à ce problème international.

Il a ainsi justifié la nouvelle législation qui concerne Maurice principalement après la capture des pirates et leur comparution devant un tribunal à Maurice.

Navin Ramgoolam estime que l'importance de cette législation ne peut être sous-estimée et que les mesures législatives sont prises pour combattre le fléau de la piraterie.

Le Premier ministre a affirmé que le Kenya et les Seychelles avaient pris des mesures pour combattre ce problème et que Maurice ne peut rester insensible à cette guerre contre la piraterie.

Navin Ramgoolam a annoncé la construction d'une prison spéciale pour les pirates qui seront arrêtés, traduits en justice et incarcérés à Maurice. La prison sera construite au coût de 3 millions d'euros avec la collaboration de l'Union européenne.

L'opposition s'est opposé au projet de loi. Le leader de l' opposition , Paul Bérenger a exprimé ses réserves sur ce projet de loi en avançant que la piraterie est un problème sérieux mais plus pour les Seychelles.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Un haut responsable chinois s'engage à renforcer la coopération judiciaire avec la Russie
Barack Obama joue à nouveau la carte anti-Chine
Les dix années qui ont suivi l'adhésion de la Chine à l'OMC : mûrir et se développer tout en faisant face à toutes sortes de défis
Au sujet de l'immolation par le feu de plusieurs jeunes moines des régions tibétaines du Sichuan