Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 08.12.2011 08h01
Le gouvernement mauricien veut renvoyer les élections locales

L'Assemblée nationale de l' île Maurice est en présence d'un projet de loi visant à renvoyer une deuxième fois les élections municipales et villageoises initialement prévues pour décembre 2010. Les débats autour du New Local Government Bill ont été interrompus à 03 h 45 mercredi 7 décembre et doivent reprendre dans la journée.

Ce projet de loi, qui est très contesté par l'opposition, a été présenté par le ministre des Collectivités locales, Hervé Aimée. Plusieurs amendements à la loi régissant les collectivités locales figurent dans ce texte de loi. Les débats se sont déroulés dans une ambiance tendue après l'intervention du leader de l' Opposition, Paul Bérenger. Il a sévèrement critiqué ce projet de loi qui, selon lui, a été préparé dans l'illégalité.

Depuis la présentation en première lecture de ce projet de loi fin novembre, l'opposition s'insurge contre ce qu'elle qualifie de « recul pour la démocratie » pour l'île Maurice. Par ailleurs, M. Bérenger affirme qu'à travers cette loi le ministre « outrepasse les droits du président de la République ». Il a d'ailleurs rencontré ce dernier mardi pour en discuter.

Sauf coup de théâtre, le projet de loi devrait être voté mercredi. Face à cette éventualité, le leader de l'opposition se réserve le droit de le contester en Cour suprême et même de faire appel au Conseil privé, l'instance juridique suprême.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Le président chinois rencontre les délégués des réunions militaires
Nouvelles principales du 7 décembre
Les dix années qui ont suivi l'adhésion de la Chine à l'OMC : mûrir et se développer tout en faisant face à toutes sortes de défis
Au sujet de l'immolation par le feu de plusieurs jeunes moines des régions tibétaines du Sichuan
Après Durban, on ne peut s'attendre qu'à avoir plus chaud encore...