Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 25.10.2011 08h53
Le président sud-africain limoge deux ministres, suspend le chef de la police

Le président sud-africain Jacob Zuma a limogé lundi deux ministres qui étaient impliqués dans des enquêtes menées par le Protecteur du citoyen du pays.

Il a également suspendu le chef de la police du pays.

Lors d'une conférence de presse à Pretoria, M. Zuma a annoncé le limogeage du ministre des Travaux publics, Gwen Mahlangu-Nkabinde, et du ministre de la Gouvernance coopérative et des Affaires traditionnelles, Sicelo Shiceka.

Selon l'agence sud-africaine Press Association, Mahlangu-Nkabinde serait remplacé par le vice-ministre du Développement rural et de la Réforme agraire, Thulas Nxesi.

L'actuel ministre des Services publics et de l'Administration, Richard Baloyi, va remplacer M. Shiceka.

M. Zuma a également déclaré que le Commissaire de la police nationale Bheki Cele a été suspendu.

Il a déclaré qu' en août, il avait informé M. Cele de son intention d'instituer une commission d'enquête pour examiner les allégations de mauvaise conduite concernant les contrats de location pour le siège de la police.

La commission d'enquête sera dirigée par le juge à la retraite Mokgoro Yvonne, aux côtés des avocats Terry Motau et Anthea Platt. M. Zuma a déclaré qu'en attendant les résultats de l'enquête, il a décidé de suspendre Cele.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Un séisme de magnitude 7,2 secoue l'est de la Turquie
Nouvelles principales du 24 octobre
La méthode statistique en application exagère sérieusement la balance favorable du commerce chinois
L'« époque de Kadhafi » est révolue en Libye
Dénigrer la Chine est une mauvaise façon de faire campagne