Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 18.10.2011 08h37
Burundi : lutter contre le paludisme à l'aide de la cataire

Une conférence sur l'utilisation de la cataire, plante contenant une huile répulsive contre les moustiques, dans la prévention du paludisme, a commencé ses travaux de deux jours à Bujumbura, capitale du Burundi.
Il y a un an, un projet sur la production d'anti-moustique à base de la cataire pour lutter contre le paludisme avait été lancé au Burundi par l'Agence Consultative en Ethique de la Coopération Internationale (ACECI), organisation basée à Québec au Canada.

Ginette Karirekinyana, directrice générale de l'ACECI, a déclaré aux participants de la conférence qu'il est prouvé que la cataire est une plante poussant très bien sur le sol burundais et que les lotions à base d'elle s'avèrent très répulsifs contre les moustiques.

Elle a indiqué que ce projet pourrait profiter non seulement au Burundi, pays pilote, mais aussi à toute l'Afrique dont la sous- région des Grands Lacs.

Le projet lancé il y a un an prévoyait des actions concrètes dont tester les conditions agricoles de la culture de cataire au Burundi, tester l'acceptabilité des lotions anti-moustiques par les populations cibles, et sensibiliser les populations sur l'utilisation des anti-moustiques.

80% de la population burundaise est exposée aux risques d' attraper le paludisme, selon le ministère burundais de la Santé publique et de la Lutte contre le Sida, le paludisme. 56% des Burundais vivent dans des zones potentiellement épidémiques alors que 23% vivent dans des régions hyper endémiques.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Nouvelles principales du 17 octobre
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Les Etats-Unis doivent faire preuve de clairvoyance et de lucidité quant au but réel de leur « retour en Asie »
Les Etats-Unis doivent faire preuve de clairvoyance et de lucidité quant au but réel de leur « retour en Asie »
La dure réalité de « taobao boutiques blessées » : nécessité de la souffrance de la transition brutale
Sanctionner la Chine n'apportera rien de bon à l'emploi aux Etats-Unis