Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 29.09.2011 09h25
Mauritanie : libération de 20 personnes arrêtées au cours des dernières manifestations de Kaédi

Vingt des 45 personnes interpelées au cours des affrontements entre la police et des manifestants négro-mauritaniens à Kaédi (sud de la Mauritanie), ont été remises en liberté mardi soir, a-t-on appris de source officielle.

"Les autorités administratives et sécuritaires de la wilaya ( province) de Kaédi ont libéré 20 parmi les 45 personnes arrêtées au cours des dernières escarmouches opposant forces de l'ordre à des sympathisants du mouvement "Touche pas à ma nationalité", précise-t-on de même source.

La ville de Kaédi a été le théâtre, durant ces derniers jours, de violents affrontements entre manifestants et police, au cours desquels des bâtiments administratifs, des commerces et des voitures ont été saccagés et incendiés.

Les manifestants exigent la suspension immédiate des opérations de recensement en cours jugées "discriminatoires" à l'égard des communautés négro-mauritaniennes.

Le même climat de tension a marqué la ville de Maghama, 110 km à l'est de Kaédi, où un manifestant a été tué, mardi, au moment où il tentait, avec d'autres pêrsonnes, de prendre d'assaut la brigade de gendarmerie de la ville.

Des négociations ont été menées, durant les dernières 48 heures, entre élus locaux et membres de "Touche pas à ma nationalité", pour tenter de désamorcer la situation dans le sud du pays.

Mardi dernier, le ministre de l'Intérieur mauritanien a déclaré devant la presse qu'"il ne sera permis à quiconque de troubler la quiétude des citoyens".

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine et la RPDC mettent l'accent sur la promotion des relations bilatérales
Chine : pourquoi le dalaï lama s'inquiète-t-il de sa réincarnation
La Chine doit diversifier ses investissements
Une génération instable a-t-elle surgi en Europe ?