Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 08.06.2011 08h35
Madagascar : Grand marchandage sur le retour des anciens présidents Ravalomanana et Ratsiraka

La première journée de la réunion des partis politiques malgaches avec la Communauté de développement de l' Afrique Australe (SADC) qui se tient lundi à Gaborone, capitale du Botswana a été marquée par une vive discussion sur le retour au pays des deux anciens présidents en exil, Didier Ratsiraka et Marc Ravalomanana.

La décision officielle prise par le sommet de la SADC sur le cas Madagascar à Windhoek en Namibie le 20 mai dernier, selon le communiqué officiel de la présidence de la Haute Autorité de Transition (HAT) malgache reçu ce mardi à Antananarivo, a déjà exhorté Andry Rajoelina, à la tête du pouvoir de fait, "d' instaurer des conditions propices au retour de Marc Ravalomanana et de Didier Ratsiraka à Madagascar".

Rien n' a encore été fixé sur l' éventuel retour de ces anciens dirigeants mais déjà leurs délégations comptent défendre à tout prix ce qu' ils estiment comme étant un droit inaliénable pour des citoyens malgaches.

Ce point saillant du retour des deux anciens présidents a été évoqué aussi bien durant la réunion à huis clos entre les 11 parties prenantes malgaches, lundi après-midi, que lors des rencontres bilatérales, auxquelles la troïka de la SADC accompagnée de l' équipe de médiation sur la crise malgache ont reçu une à une les groupes politiques malgache à Gaborone.

Une autre assemblée générale est prévue se tenir ce mardi, toujours sous l' égide de l' équipe dirigeante de la SADC.

L' ultime rendez-vous de Gaborone pour une sortie de crise et à un retour à l' ordre constitutionnel à Madagascar est censé aboutir à un accord entre toutes les parties quant à la mise en oeuvre d' une feuille de route devant conduire à des élections libres et transparentes.

Madagascar est plongé dans une profonde crise politique depuis 2009. Marc Ravalomanana, alors président de la République a dû quitter précipitamment le pays après que l' armée a choisi le camp de son principal opposant, Andry Rajoelina devenu le président de la HAT.

Quant à l' ancien président Ratsiraka, il est exilé en France depuis que Ravalomanana était élu par le peuple malgache en 2002. Le résultat de l' élection qui a affronté les deux personnalités a battu Ratsiraka au premier tour.

Plusieurs accords ont déjà été signés à l' étranger, notamment à Maputo et à Addis-Abeba en 2009 pour une transition inclusive et consensuelle sans que ceux-là ont abouti à des solutions pérennes.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine s'engage à promouvoir la coopération sino-cubaine (Xi Jinping)
Rencontre entre les ministres chinois et sud-coréen de la Défense en marge du Dialogue Shangri-La à Singapour
Que cherche Google, en calomniant la Chine ?
Quand l'économie de la Chine dépassera t-elle celle des Etats-Unis ?
La Chine doit renforcer son nouveau mix énergetique