Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 31.05.2011 11h12
RCA : 448 millions de dollars à mobiliser pour des projets onusiens de paix et du développement

Le gouvernement centrafricain et ses partenaires a validé un plan de mobiliser 448 millions de dollars américains (soit 224 milliards de FCFA) pour la mise en oeuvre des projets inscrits dans le Plan cadre des Nations Unies pour la consolidation de la paix et l'aide au développement du pays (UNDAP+ 2012-2016), a-t-on appris lundi d'une source officielle.

Les activités relatives doivent être en conformité avec les priorités du gouvernement définies dans la deuxième génération du Document de stratégie de réduction de l'extrême pauvreté (DSRP2) de la Centrafrique qui attend d'être présentée aux bailleurs de fonds à la mi-juin 2011.

« L'UNDAF est un instrument mis en place dans le cadre de la réforme des Nations Unies pour assurer une plus grande cohérence des actions du système et accroitre l'impact » sur le développement de la RCA, a expliqué le représentant par intérim du secrétaire général des Nations Unies en Centrafrique, M. Bo Schack.

A travers ce plan cadre, toutes les agences du système des Nations Unies en Centrafrique doivent désormais entreprendre « une approche unique, harmonisée » en vue de rendre plus efficaces les actions des Nations Unies en faveur du développement en Centrafrique dans les cinq années à venir.

« Notre commune vision à long terme pour la République Centrafricaine est d'un environnement stable et sécurisé, fondé sur le respect des droits humains, propice à une paix durable, à la réconciliation et au développement socio-économique, pour le bien être de tous les Centrafricains », déclare l'équipe pays du système des Nations Unies en Centrafrique dans le document.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : près de 35 millions de personnes affectées par la sécheresse sur les cours moyen et inférieur du fleuve Yangtsé
He Guoqiang appelle à des efforts pour développer de nouvelles industries de haute technologie
Réflexions suscitées par l'actuel « engouement pour l'émigration »
La dispute pour le poste de directeur général du FMI et la réforme de l'ordre financier international
Alcool au volant : tout reste à faire (ou presque...)