Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 26.04.2011 16h26
Ban Ki-moon s'inquiète de la poursuite de l'enrôlement d'enfants par des groupes armés en RCA

Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a exprimé lundi ses profondes inquiétudes quant à la poursuite de l'enrôlement d'enfants par des groupes armés dans la République centrafricaine (RCA).

"En dépit de l'engagement du gouvernement (centrafricain) à mettre fin au recours et à l'enrôlement d'enfants, leur mobilisation dans les rangs des groupes rebelles et des milices d'auto-défense à travers le pays s'est poursuivie", a déploré M. Ban dans son dernier rapport au Conseil de sécurité.

Ce rapport, qui couvre la période entre décembre 2008 et décembre 2010, porte notamment sur les questions liées aux enfants et au conflit en RCA.

Le document dénonce également la poursuite des violations graves, telles que le meurtre d'enfants, la violence sexuelle, les attaques contre des centres médicaux et le refus d'accès à l'aide humanitaire.

Dans le sud-est de la RCA, les rebelles de l'Armée de résistance du Seigneur (LRA) continuent à enlever et à enrôler de force des enfants pour en faire des combattants, des espions, des esclaves sexuels ou des porteurs, indique le rapport.

L'absence d'enregistrement systématique des naissances dans le pays a exacerbé les violations, rendant souvent impossible la détermination de l'âge d'un individu.

Selon les statistiques officielles, seulement 49% des naissances ont été enregistrées à l'échelon national en 2010.

Le chef de l'ONU a appelé le gouvernement centrafricain à assurer la libération immédiate et sans condition de tous les enfants associés aux milices d'autodéfense locales et à donner des ordres clairs, y compris au niveau local, pour mettre un fin à l'enrôlement et à l'utilisation des enfants par les groupes armés dans le pays.

"J'appelle les agences, fonds et programmes de l'ONU à appuyer le gouvernement dans l'élaboration et la mise en œuvre des programmes de réintégration à long terme pour les enfants précédemment associés aux forces et groupes armés", souligne le rapport.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Des dirigeants chinois assistent à la célébration du centenaire de l'Université Tsinghua
La Chine intensifie la lutte contre l'utilisation illégale de matières non-comestibles dans la nourriture
Vers où l'énergie nucléaire mondiale devra-t-elle aller ?
Coopération médiatique Chine-Afrique : une force commune pour la vérité (REPORTAGE SPECIAL)
Qui la Chine menace-t-elle ?
La duplicité et les droits de l'homme ne vont pas bien ensemble
Bo'ao fait entendre la voix d'Asie au monde