Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 13.04.2011 10h59
RCA : Le pouvoir s'insurge contre l'interdiction des obsèques officielles de Patassé

La présidence de la République a réagi mardi soir contre la coordination nationale du comité de soutien à la candidature d'Ange Félix Patassé, interdisant des obsèques officielles pour ce dernier.

Selon le porte-parole de la présidence de la République, Alfred Poloko, le défunt président Ange Félix Patassé "n'est la propriété de personne, mais du peuple centrafricain" à cause de son statut d'ancien chef d'Etat et mérite dans ce cas des obsèques dignes de lui.

Par conséquent, la présidence de la République souhaite que cessent ces types de déclaration et demande que des " considérations politiciennes" ne soient confondues avec "des obligations morales".

La coordination nationale a publié le 8 avril dernier un communiqué de presse interdisant des obsèques officielles pour l'ancien président Ange Félix Patassé, décédé le 5 avril à Douala au Cameroun.

Elle rendait dans ce communiqué le président François Bozizé " personnellement responsable" de la mort de son prédécesseur et le menace d'une poursuite judiciaire pour "non assistance à personne en danger".

La disparition de l'ancien président a suscité beaucoup de réactions au sein de la population à cause de l'interdiction de sortir du territoire centrafricain imposées sur Patassé à deux reprises, alors qu'il voulait se rendre à l'extérieur pour un contrôle médical.

Jusqu'à ce jour, la dépouille de l'ancien président Ange Félix Patassé décédé à l'âge de 74 ans, reste à Douala. La date de rapatriement n'est pas encore connue.



Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le vice-président chinois appelle à la stabilité en Asie de l'Ouest et en Afrique du Nord
La Chine lance son 8e satellite pour son réseau de navigation international
La guerre en Libye est devenue une « patate chaude » pour l'Occident
Les chiffres des dépenses de sécurité publique de la Chine déformés par les médias étrangers
La Chine et l'Inde, moteurs de la croissance asiatique
Nicolas Sarkozy cherche à atténuer le rôle de la France dans la guerre contre la Libye
La Boîte de Pandore a été ouverte en Libye