Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 24.02.2011 08h54
Mali : 36 morts et 65 blessés dans une bousculade dans un stade à Bamako

Une bousculade a fait 36 morts, dont 33 femmes, et 65 blessés au cours d'un prêche tenu lundi soir au stade Modibo Keita de Bamako, a-t-on appris de source officielle.

La bousculade s'est produite alors que le chef religieux Ousmane Madani Haidara, guide spirituel du mouvement "Ansardine", officiait dans le stade rempli de fidèles.

Traditionnellement pour clore les festivités du Maouloud (commémoration de la naissance du prophète Mohamed), les fidèles musulmans du mouvement Ansardine recueillent auprès de leur guide spirituel des bénédictions. Ce lundi soir, les nombreux fidèles, plus de 10 000 selon les organisateurs, qui ont envahi l'enceinte du stade Modibo Keita, ont voulu quitter les gradins pour rejoindre le marabout installé sur la pelouse, afin de recueillir les dernières bénédictions. Ils se sont engouffrés par le seul portail ouvert à cet effet par les organisateurs. Il s'en est suivi une bousculade monstre à l'issue de laquelle plusieurs fidèles sont morts.

Chaque année, des membres du mouvement Ansardine viennent de plusieurs localités du Mali et des pays voisins pour célébrer l'anniversaire de la naissance et du baptème du prophète Mohamed.

L'année dernière, une bousculade avait fait 26 morts et une quarantaine de blessés, lors de la célébration du Maouloud à la mosquée de Djingarey-Ber à Tombouctou.

A la suite de la tragédie de lundi, la FIFA (Fédération internationale de Football Association) a exigé au Mali des garanties de sécurité pour l'organisation du match qualificatif des Jeux olympiques (Mali-Guinée), prévu le 27 mars, au stade Modibo Keita, selon une correspondance adressée à la Fédération malienne de football.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Hu Jintao et Wen Jiabao ordonnent aux autorités concernées de faire tout leur possible pour assurer la sécurité des Chinois en Libye
La Chine va renforcer la prévention des maladies infectieuses durant le printemps et l'été
En fin de compte, qui menace vraiment qui ?
Réactions des différents pays, face à la position de la Chine, en tant que 2e économie mondiale
La responsabilité ne pèse pas sur la Chine...
Les risques qui menacent la Chine sont à prendre au sérieux
Le nouveau statut de deuxième puissance économique mondiale doit inciter la Chine à la prudence