Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 09.02.2011 11h13
L'Iran souhaite raffermir ses relations avec l'Algérie

Le ministre iranien des Affaires étrangères, Ali Akbar Salehi, a souligné mardi à Alger la nécessité de raffermir les relations entre l'Algérie et l'Iran dans les domaines commercial, économique, industriel et technologique.

S'exprimant devant la presse à l'issue de l'audience que lui a accordée le président algérien Abdelaziz Bouteflika, M. Salehi a exprimé son souhait "d'approfondir les relations entre les deux pays dans les domaines commercial, industriel, économique et technologique conformément à la volonté des dirigeants des deux pays".

M. Salehi a affirmé avoir abordé avec le président Bouteflika, lors de cette audience, différents sujets.

Par ailleurs, le ministre délégué algérien chargé des Affaires africaines et maghrébines, Abdelkader Messahel a reçu, mardi à Alger, M. Salehi.

Dans une déclaration à la presse à l'issue de cet entretien, M. Messahel a indiqué avoir abordé avec son hôte la coopération bilatérale, rappelant dans ce contexte la réunion de la haute commission mixte algéro-iranienne tenue en novembre 2010 à Téhéran.

Il a également été question de l'évaluation de la coopération bilatérale notamment s'agissant de la redynamisation des décisions de la réunion de Téhéran, a précisé M. Messahel, ajoutant que les deux parties ont abordé tous les dossiers dont la création d'un fonds de développement algéro-iranien et la concrétisation de la proposition de création d'un comité d'hommes d'affaires algériens et iraniens devant se réunir dans les semaines à venir.

Les deux parties ont également convenu de coopérer dans plusieurs domaines à l'instar du bâtiment et des travaux publics et de suivre la redynamisation de la feuille de route (2011-2012) qui fixe toutes les réunions techniques entre la précédente session de la haute commission mixte algéro-iranienne et la prochaine session prévue à Alger en 2012 au niveau des ministères des Affaires étrangères des deux pays.

Les deux parties ont aussi procédé à "un échange de vue sur les questions d'intérêt commun outre l'examen de la situation et des conflits en Afrique et la réforme de l'Organisation des Nations unies (ONU)", a-t-il ajouté.

De son coté, le ministre iranien s'est dit optimiste quant aux perspectives de la coopération bilatérale en annonçant la création fin mars d'un fonds d'investissements susceptible de permettre le lancement de projets mixtes.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les foires de la fête du Printemps de Chine
La Chine souhaite la réussite de la réunion préliminaire aux pourparlers militaires entre la RPDC et la République de Corée
L'«image de la Chine » fait l'objet de discussions lors du Forum de Davos
Les 10 raisons pour lesquelles les Etats-Unis diabolisent la Chine
Quand la « Mère Patrie » en vient à friser l'incident diplomatique...
Le rôle de la Chine dans le monde
Face aux problèmes de circulation, Guangzhou met la pédale douce