Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 01.02.2011 11h11
Le vice-président soudanais annonce l'acceptation gouvernementale des résultats du référendum du Sud-Soudan

Le vice-président soudanais Ali Osman Mohamed Taha a annoncé lundi l'acceptation du gouvernement soudanais des résultats du référendum du Sud-Soudan qui ont indiqué que quelque 99% des électeurs ont voté en faveur de la sécession.

"Nous déclarons notre acceptation des résultats préliminaires du référendum qui ont été annoncés hier par la Commission du référendum et nous allons directement lancer des mesures qui suivront cette phase", a déclaré M. Taha lors d'une conférence de presse lundi à Khartoum.

"Nous espérons que cet esprit positif qui a caractérisé toutes les étapes du processus référendaire pourraient aider à apaiser les tensions susceptibles d'entourer certaines des questions non réglées", at-il ajouté.

Le vice-président soudanais a souligné le fait que le Nord et le Sud étaient vraiment disposés à trouver un accord politique sur la question d'Abyei et à empêcher toute solution unilatérale, estimant que "la séparation, même si elle a ses conséquences constitutionnelles et politiques, la relation et les intérêts communs resteront intacts et ne cesseront pas".

"Il a également été convenu que des forces mixtes seraient déployées à Abyei, en plus du retrait de la police sud-soudanaise qui est récemment entrée dans la région et que l'administration d'Abyei demeurerait jusqu'à ce qu'un accord politique soit trouvé", a-t-il poursuivi.

M. Taha a également révélé que le Nord et le Sud ont convenu d'exclure l'option de la double nationalité, indiquant que chaque Etat aura le droit de produire une loi régissant la nationalité et la manière dont elle sera obtenue et éviter d'avoir des gens qui n'ont pas de documents juridiques d'identification.

"Nous avons convenu qu'il y aurait de la flexibilité en ce qui concerne la présence des ressortissants du Nord dans le Sud et vice-versa et de les protéger ainsi que leurs biens jusqu'à ce que leur statut soit clarifié. Il faut que de nombreux accords soient signés pour régulariser les conditions des employés en service et des forces régulières", a-t-il indiqué.

La Commission du référendum du Sud-Soudan (SSRC) a annoncé dimanche les résultats préliminaires du Sud-Soudan qui montrent que 98. 83% des électeurs sud-soudanais ont voté en faveur de la séparation de la région et seulement 1. 17% ont voté pour l'unité.

Les résultats définitifs du référendum devraient être annoncés le 7 février s'il n'y a pas de réclamations, sinon ils seront annoncés le 14 février.

Selon l'Accord de paix global (CPA), signé entre le Nord et le Sud du Soudan en 2005, il devrait avoir une période transitoire jusqu'au 9 juillet pour faciliter la transition vers une séparation du Sud au cas où les Sud-Soudanais optaient pour une sécession dans le référendum.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les discours du président Hu durant sa visite aux Etats-Unis publiés en 5 langues minoritaires
La Chine mettra en oeuvre des mesures strictes pour protéger les ressources en eau
L'«image de la Chine » fait l'objet de discussions lors du Forum de Davos
Les 10 raisons pour lesquelles les Etats-Unis diabolisent la Chine
Quand la « Mère Patrie » en vient à friser l'incident diplomatique...
Le rôle de la Chine dans le monde
Face aux problèmes de circulation, Guangzhou met la pédale douce