Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 18.01.2011 10h19
Côte d'Ivoire : des partisans de Gbagbo s'attaquent aux soldats de l'ONU assurant la sécurité du médiateur Raila Odinga

Des groupes de jeunes se réclamant partisans de Laurent Gbagbo se sont attaqués lundi à Abidjan aux Casques bleus de l'ONU assurant la sécurité du médiateur de l'Union africaine, le Premier ministre kenyan Raila Odinga.

Selon des témoins, les pro-Gbagbo appelés « jeunes patriotes » se sont disposés le long de la voie menant à l'hôtel Pullman, où Raila Odinga arrivé quelques minutes plus tôt à l'aéroport d' Abidjan devait déposer ses valises.

Les manifestants ont violemment pris à partie le convoi des soldats onusiens qui venait à l'hôtel pour attendre M Odinga, obligeant les casques bleus à faire demi-tour. Le calme est revenu après que les forces de sécurité loyales à Laurent Gbagbo qui campaient au siège de la Banque centrale des Etats de l'Afrique de l'ouest (BCEAO) non loin de l'hôtel eurent tiré des coups de feu en l'air pour dissuader les manifestants.

M Raila Odinga, médiateur de l'Union africaine dans la crise post électorale ivoirienne, est arrivé peu avant 15 heures (heure locale) à l'aéroport d'Abidjan. Comme lors de sa première venue début janvier, il a été accueilli par le Premier ministre du gouvernement Gbagbo, Gilbert Aké Ngbo accompagné de son ministre des Affaires étrangères Alcide Djédjé.

M Raila Odinga devait établir son quartier général à l'hôtel Pullman, dans le quartier chic du Plateau, et se déplacer pour rencontrer successivement Laurent Gbagbo au palais présidentiel sous l'escorte des forces pro-Gbagbo, et ensuite Alassane Ouattara au Golf hôtel sous l'escorte des Casques bleus de l'ONU.

L'ONU a plusieurs fois dénoncé des attaques récurrentes des forces pro-Gbagbo contre ses troupes. Trois casques bleus avaient été « légèrement blessés » lors de tirs provenant « des deux côtés de la route » à Abobo, lors d'une patrouille à Abobo, fief de Ouattara. Au moins un véhicule de l'ONU avait été incendié par des partisans de Gbagbo jeudi dans un quartier d'Abidjan par une horde de jeunes.

La Côte d'Ivoire se trouve dans une impasse émaillée de violences meurtrières depuis le second tour de l'élection présidentielle à l'issue duquel Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara se sont tous deux proclamés président de la république.

Le Premier ministre kenyan Raila Odinga est à nouveau présent « pour quelques jours » à Abidjan afin de trouver une issue à l' imbroglio ivoirien.

Source: xinhua

Commentaire
les soldats de l'ONUCI ont tué 5 civils et blessés 15 autres.Et le gouvernement de cote d'...
Dans cette crise,( déclenchée par une rebellion les 18 et 19 septembre 2002 organisée et s...
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine soutient une plus grande représentation des pays en développement dans le Conseil de sécurité de l'ONU
1,5 million de Chinois participent à l'Examen national d'entrée de 3eme cycle
Flatter la Chine sur le « rachat de l'Europe »
La Chine contribue à soulager la crise de la dette européenne
Les étrangers connaissent-ils réellement la Chine ?
Comment les Français imaginent la Chine ?
Les excédents commerciaux de la Chine sont gonflés par des méthodes d'évaluation obsolètes