Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 10.01.2011 15h25
La crise ivoirienne "sera dénoué", selon le président béninois BoniYayi

Le président béninois Thomas Boni Yayi, l'un des trois médiateurs de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) pour la crise ivoirienne, a déclaré dimanche à Brazzaville que cette est en voie d'être dénouée.

"Nous avons de l'espoir que le dossier sera dénoué et que de plus en plus notre continent puisse rapidement régler cette question et en tirer surtout les leçons pour l'avenir sur tout le contient, que nos démocraties permettent à nos peuples de choisir librement leurs dirigeants dans la transparence et la paix et que nous prenions le temps d'aller rapidement, dans un élan sous- régional, régional ou continental, vers la prospérité partagée", a déclaré Boni Yayi à la presse à son arrivée à l'aéroport international Maya-Maya de Brazzaville.

Boni Yayi a affirmé qu'il est venu à Brazzaville pour " recueillir les sages conseils de son aîné, le président Sassou Nguesso", visant une sortie de crise pacifique en Côte d'Ivoire.

"Tout le monde souhaite que ce dossier se déroule dans la paix et la CEDEAO estime aujourd'hui que le moment est venu d'aller vers nos chers aînés des autres sous-régions pour voir concrètement comment nous allons examiner ce dossier", a-t-il souligné

Selon le président béninois, la question ivoirienne sera examinée prochainement à Ndjamena au Tchad où plusieurs chefs d' Etat africains vont se retrouver à l'occasion des festivités marquant le cinquantenaire de l'indépendance du Tchad.

"Nous allons certainement nous retrouver à Ndjamena, les chefs d'Etat ne vont pas vous décevoir, décevoir ce continent qui attend beaucoup de la paix, parce que sans la paix il ne peut avoir le développement de notre cher continent et surtout faire en sorte que nous puissions inverser cette image qui nous est collée, un continent abandonné ; nous sommes décidés à aller de l'avant", a conclu Boni Yayi.

Le président Yayi a eu un long tête à tête dimanche après-midi avec son homologue congolais, Denis Sassou Nguesso. Il doit se rendre lundi à Ndjamena au Tchad.

Source: xinhua

Commentaire
je pense que la crise ivoirienne trouvera tres prochainement une issue pacifique dans la m...
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Rencontre entre les chefs de la défense chinoise et américaine
La Chine a réalisé son objectif quinquennal en matière d'économie d'énergie
Comment les Français imaginent la Chine ?
Les excédents commerciaux de la Chine sont gonflés par des méthodes d'évaluation obsolètes
Une décennie de défis en perspective pour la Chine
Une Chine qui monte en puissance suscitera plus de critiques
Comment vendre l'image d'un Dragon amical ?