Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 03.01.2011 13h39
Le Nigeria ouvre une enquête sur une explosion à la veille du Nouvel An à Abuja

L'armée nigériane a déclaré qu'une enquête était en cours sur l'explosion qui s'était produite à la veille du Nouvel An sur le marché "Mammy", situé à proximité de la caserne Abacha, dans le quartier d'Asokoro, à Abuja, la capitale nigériane.

"Personne ne sait le motif des auteurs de l'explosion de vendredi, mais une enquête a été ouverte", a affirmé samedi aux journalsites à Abuja, Chris Olukolade, porte-parole de l'armée.

"L'explosion n'a pas eu lieu dans la caserne utilisée par l'armée et d'autres institutions militaires. Elle est survenue sur le marché "Mammy", qui se trouve plus proche de l'autoroute principale que la caserne", a-t-il ajouté.

Bien que le nombre précis des victimes reste inconnu, le porte-parole s'est engagé à arrêter les auteurs de l'attentat.

Pour l'instant, aucun individu ni groupe n'ont revendiqué l'attentat.

Par ailleurs, un hôpital à la capitale a confirmé que quatre personnes ont succombé à leurs blessures lors de l'évacuation vers un établissement sanitaire et que 12 autres étaient hospitalisés.

L'explosion est intervenue après un attentat à la bombe qui avait eu lieu le 1er octobre dernier, à Abuja, tout près de la Place Eagle où se déroulait une cérémonie marquant le 50e anniversaire de l'indépendance du Nigeria.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
L'Ukraine a acheminé la majorité de son uranium hautement enrichi à la Russie
La Chine soutient le dialogue entre la RPDC et la République de Corée et insiste sur les pourparlers à six
Une Chine qui monte en puissance suscitera plus de critiques
Comment vendre l'image d'un Dragon amical ?
Les mesures de règlement des embouteillages à Paris méritent d'être étudiées par Beijing
Interaction active entre la Chine et le monde
Ne pas céder l'Afrique à la Chine est une logique perverse