Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 22.12.2010 11h16
Côte d'Ivoire : Guillaume Soro appelle à la "désobéissance" au gouvernement de Gbagbo

Le Premier ministre Guillaume Soro, nommé par Alassane Ouattara, l'un des deux présidents proclamés de Côte d'Ivoire, appelle à la "désobéissance" au gouvernement du rival Laurent Gbagbo.

"Ivoiriens de la ville, Ivoiriens de la campagne, travailleurs, cadres, officiers généraux, officiers supérieurs, sous-officiers, soldats, vous tous mes frères et soeurs, je vous exhorte dès cet instant à la désobéissance au gouvernement factice de Laurent Gbagbo jusqu'à son départ", appelle M. Soro dans une déclaration transmise mardi à l'agence Xinhua.

M. Soro demande au "brave et fier peuple ivoirien, dans les campements, villages et villes de s'organiser, de se mobiliser et de manifester par tous les moyens jusqu'au départ de Laurent Gbagbo du pouvoir".

Une tentative de marche du camp Ouattara pour prendre le contrôle de la télévision ivoirienne et le siège du gouvernement a été réprimée violemment jeudi et vendredi par l'armée fidèle à Laurent Gbagbo.

Le bilan fait état de près de "200 morts et 1000 personnes blessées par balles, environ 40 disparus et près de 732 arrestations", selon Guillaume Soro.

"Nous devons tous demeurer courageux et déterminés face à la logique de confiscation du pouvoir de Laurent Gbagbo", appelle M. Soro qui croit savoir que "les ingrédients pour un génocide sont en place".

Selon lui, un "charnier de 65 corps criblés de balles" vient d' être découvert dans un quartier au nord d'Abidjan et "des mercenaires libériens et angolais" s'introduisent nuitamment dans les domiciles pour "exécuter des populations sur des dénonciations à caractère ethnique".

"Chacun à son niveau devra entreprendre toute action qu'il jugera nécessaire pour empêcher que Laurent Gbagbo et son équipe ne puisse prospérer dans leur funeste entreprise", demande Guillaume Soro.

Le camp Gbagbo contrôle toujours l'appareil d'Etat et refuse de quitter le pouvoir malgré les sanctions de la communauté internationale qui soutient Alassane Ouattara et son équipe qui restent confinés dans un hôtel d'Abidjan.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Pour la RPDC, réagir à la manoeuvre militaire sud-coréenne "ne vaut pas la peine"
Le PM chinois Wen appelle au renforcement de la coopération sino-pakistanaise pour façonner l'avenir
Comment vendre l'image d'un Dragon amical ?
Les mesures de règlement des embouteillages à Paris méritent d'être étudiées par Beijing
Interaction active entre la Chine et le monde
Ne pas céder l'Afrique à la Chine est une logique perverse
Pourquoi le « Made in China » est plus cher