Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 01.12.2010 16h23
RDC : un calme précaire règne à Luena, dans la province du Katanga (PAPIER GENERAL)

Un calme précaire règne actuellement à Luena, dans la province du Katanga (sud-est de la RDC), 48 heures après les affrontements de samedi entre des insurgés et l'armée congolaise, les FARDC.

Selon des sources religieuses à Luena, un major des FARDC et plusieurs autres insurgés ont été tués lors de ces affrontements qui ont semé la panique à Luena, à 350 km de Lubumbashi.

Pour le moment, le calme est revenu dans la cité de Luena. Mais il s'agit encore d'un calme précaire.

L'officier des FARDC a été tué lorsqu'il tentait de négocier avec les insurgés, a expliqué une source religieuse.

Les éléments FARDC ont lancé une violente riposte en bombardant à l'arme lourde le quartier général des insurgés.

"Actuellement personne n'est en mesure de donner le bilan exact des tués lors de ces bombardements. Les insurgés rescapés sont en débandade, les FARDC ont capturé douze d'entre eux", a-t-il fait savoir.

Lundi soir, un officier des FARDC de la 6ème région militaire a annoncé la mort du chef de file des insurgés, surnommé Yesu Mulongo.

"Il a été tué dans les affrontements, en compagnie d'une dizaine d'autres insurgés", a-t-il déclaré.

La 6ème région militaire a lancé le 26 novembre une offensive contre des assaillants qui se réclament de la milice Maï-Maï et membres d'une secte magico-religieuse. Ces derniers avaient attaqué, le 23 novembre, un village situé à 10 km de la cité de Luena.

Selon l'état-major de la 6ème région militaire, les affrontements du 26 novembre dernier ont fait cinq morts dont quatre dans les rangs des insurgés et un membre des FARDC.

"Nous continuons des opérations de ratissage pour mettre hors d' état de nuire ces insurgés qui sèment la terreur dans cette partie du pays, en violant des femmes, pillant et tuant dans ce district",dit l'officier FARDC.

De l'avis de plusieurs observateurs, les événements sanglants du week-end dernier à Luena montrent bien que la paix reste encore un des grands défis à relever dans l'est de la RDC, qui reste une véritable poudrière et une zone minée par l'insécurité et les pillages de richesses par des groupes armés.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
L'Iran met en garde contre l'assassinat de ses physiciens
La Chine propose des concertations d'urgence entre les chefs des délégations des pourparlers à six
"Sommet de Hambourg" : l'Europe doit-elle embrasser le dragon chinois ?
La mort de Wang Bei reflète la situation réelle de la société chinoise
« Atterrissage en douceur » pour l'économie chinoise ?
Le changement climatique est plus qu'un problème de négociations
Pour quelle raison le repas à la française a été inscrit sur la liste du patrimoine intangible ?