100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>MilitaireMise à jour 18.08.2010 10h56
Les inquiétudes derrière la présence de porte-avions américains près des eaux chinoises

Le 6 août, le ministère américain de la Défense a confirmé la participation du porte-avions USS George Washington aux exercices militaires conjoints entre les États unis et de la Corée du Sud en mer Jaune (partie de l'océan pacifique située entre la Chine et la Corée). Le 11 août déjà, le Vietnam et les États-Unis effectuaient des manœuvres militaires en mer de Chine méridionale. La présence de porte-avions américains près des eaux chinoises accentue les tensions et dévoile les inquiétudes stratégiques.

« La décision américaine d'engager le porte-avions nucléaire lors de futures manœuvres militaires constitue une nouvelle provocation envers la Chine et ses voisins. Les États unis devraient payer cher les conséquences de cette décision », a déclaré un haut gradé de la Marine chinoise.

Ces dernières années, la Chine et les pays concernés sont parvenus à des consensus au travers de négociations. Le mécanisme des consultations bilatérales sino-philippines, sino-vietnamiennes et sino-malaisiennes fonctionne efficacement, et le dialogue a enregistré des progrès notables.

Les États-Unis n'aident foncièrement pas à résoudre le problème de la mer de Chine méridionale, mais démontrent leur orgueil et leur attitude impérialiste. Pour Washington, sans son engagement, il est impossible de régler ces problèmes, qui constituent un risque d'instabilité dans la zone Asie-Pacifique. L'ingérence des États-Unis ne fera que compliquer la situation dans ces eaux.

Selon les médias, à l'approche des élections de mi-mandat, le gouvernement de Barack Obama adopte une position plus ferme face à la Chine afin de séduire l'électorat conservateur américain.

Pour Tang Anzhu, spécialiste des affaires chinoises du Centre Richard Nixon, la Chine autrefois n'avait pas droit de citer sur les questions de droit maritime. Aujourd'hui, cependant, en vertu de l'augmentation de ses forces navales, le pays est capable de défendre son droit sur la mer et de prendre des actions concrètes dans les zones maritimes. Les États-Unis s'inquiètent de nouvelles actions éventuelles prises par la Chine sur la mer. En outre, les échanges militaires et une confiance mutuelle font sérieusement défaut entre la Chine et les États-Unis. Il est donc inévitable pour ces deux parties de se tester et de s'affronter.

D'après les experts militaires, la clé de l'inquiétude stratégique américaine est le défi porté par le raffermissement des capacités militaires chinoises à l'hégémonie américaine sur la zone maritime Asie-Pacifique.

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine a publié une interprétation juridique relative à des différends liés aux investissements étrangers
Chine: aucun lien entre lait en poudre et puberté précoce
Les travailleurs chinois à l'étranger rencontrent trois difficultés dans la défense de leurs droits et intérêts légitimes
L'appartenance de la Chine au pays en voie de développement ne doit pas être ignorée ni démenti
Le pays qui pense « promouvoir ses relations publiques » est obligé de s'infliger de durs exercices pour améliorer ses qualités naturelles
L'équilibre entre le travail et la vie constitue le moteur des forces productives
Les images d'une évacuation musclée de squatteurs suscitent une polémique qui montre l'échec de la nouvelle politique française d'immigration