Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EnvironnementMise à jour 19.03.2012 09h19
Forum mondial de l'Eau : engagement du Conseil mondial de l'Eau pour l'avenir de l'eau

Le Conseil mondial de l'Eau s'engage le 17 mars pour le futur de l'eau en clôture ses débats à Marseille.

M. Loïc Fauchon, président du Conseil mondial de l'Eau, a formulé les engagements du Conseil pour le futur de l'eau : - Poursuivre le développement de la plate-forme des solutions. Le Conseil Mondial de l'Eau veillera notamment à mettre en oeuvre une « Bourse des Solutions » ; - Maintenir et développer, d'ici la prochaine édition du Forum, le « Village des Solutions ». Et le faire vivre à travers le monde, pendant les trois prochaines années, afin que les solutions soient partagées, disséminées et enrichies le plus largement possible ; - Proposer lors de la prochaine assemblée générale du Conseil mondial de l'eau une modification des statuts afin qu'au moins 3 des gouverneurs du Conseil soient des représentants d'organisations de jeunes ; - Veiller au suivi de la mise en oeuvre des engagements pris aujourd' hui par tous les participants du 6ème Forum ; - Bâtir un centre d' assistance pour l'eau afin d'accompagner les parlementaires dans l' élaboration de législations ; - Poursuivre la promotion du Pacte d' Istanbul, comptant désormais plus de 1100 signataires, avec pour ambition d'atteindre les 5000 signatures en 2015 à Daegu, en Corée du sud ; - Lancer une campagne pour l'inscription du Droit à l'eau dans les Constitutions des Etats ; - Elargir à l'échelle européenne le « 1% » proposé dans le cadre de la loi Oudin-Santini permettant le financement solidaire des collectivités locales.

A cette occasion, M. Loïc Fauchon a proposé d'étendre ce dispositif aux opérateurs publics et privés ; - Décider de travailler dorénavant à un certain nombre de programmes communs avec le Conseil mondial de l'Energie.

M. Loïc Fauchon a souhaité ajouter aux engagements du Conseil, un dernier engagement personnel : - Constituer dans les mois qui viennent une « Fondation des Ecoles pour l'Eau », pour permettre aux collectivités locales et aux Etats de ne plus jamais construire d'écoles sans eau, ni assainissement. Enfin, le président du Conseil Mondial de l'Eau a souhaité souligner les grandes avancées politiques du Forum qui ont permis d'inscrire l' eau dans l'agenda de grands rendez-vous internationaux, à savoir :- dès avril prochain, en Corée, à l'occasion d'un sommet des chefs d'Etats sur la Sécurité, le président coréen proposera d'ajouter la sécurisation de l'eau parmi les sujets en discussion ; - en juin à Rio +20, le secrétariat général de l'ONU et le gouvernement brésilien décideront pour la première fois d'inscrire l'eau parmi les 9 thèmes clés qui seront portés lors de l'événement ; le Conseil mondial de l'eau sera en charge de préparer le segment préparatoire avec l'Agence National de l'Eau du Brésil ; - pour la première fois, l'Assemblée générale des Nations Unis, le 11 ou le 12 juillet, consacrera une journée totalement dédiée à l'eau, à travers les désastres liés à l'eau ; Enfin, à Doha en fin d'année et dans les conférences préparatoires, l'eau sera présente dans l' agenda, le Conseil mondial de l'eau espère ainsi pouvoir proposer officiellement le remplacement du paquet « énergie-climat » par le paquet « eau et énergie ».

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Principales nouvelles du 16 mars
Sélection du Renminribao du 16 mars
La politique extérieure de la Chine : pas plus qu'elle ne peut assumer
Le recours américain devant l'OMC contre les quotas de la Chine sur les terres rares pourrait aggraver la situation
Des sessions pas comme les autres