Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EnvironnementMise à jour 26.12.2011 10h12
Le calendrier du programme de réduction de la pollution a été annoncé

Le ministère de la Protection de l'Environnement a exposé le mercredi 21 décembre le calendrier détaillé qui concernera certaines villes chinoises pour le contrôle des plus petits et plus dangereux polluants atmosphériques, connus sous le nom de PM2.5.

De telles particules - inférieures à 2,5 microns de diamètre - peuvent voyager dans les poumons et endommager les systèmes respiratoires. Actuellement, la Chine mesure la qualité de l'air sur la base du plus grand polluant, le PM10, mais ce dernier, ne pouvant évalué la qualité de l'air avec précision, a suscité au cours des derniers mois de nombreuses plaintes de la part de la population.

« Les nouvelles normes concernant la qualité de l'air – pour le PM2.5, l'ozone et le monoxyde de carbone - devraient être publiées dans les meilleurs délais », a déclaré le ministre de la Protection de l'Environnement Zhou Shengxian lors d'une réunion nationale ce mercredi 21 décembre.

Les villes des régions de Pékin-Tianjin-Hebei, du delta du Yangtsé et du delta du Zhujiang, ainsi que la municipalité de Chongqing du sud-ouest de la Chine et les capitales des provinces doivent désormais contrôler les seuils de PM2.5 et d'ozone dès 2012, a précisé Zhou.

Les 113 villes clés concernées par la protection de l'environnement devront commencer à contrôler le PM2.5 en 2013, tandis que toutes les villes des cantons devront suivre cette norme dès 2015.

« La date butoir est le 1 janvier 2016. D'ici là, les nouvelles normes sur la qualité de l'air s'appliqueront à l'ensemble du pays, et les résultats de ce suivi devraient être rendus publics. »

Toutefois, il n'a pas spécifiquement demandé à ce que les villes qui contrôleront les PM2.5 d'ici 2016 publient ces relevés, ce qui déçoit certains écologistes.

Selon Zhou Rong, une militante Énergie & Climat de Greenpeace Chine, contrôler et signaler les seuils de PM2,5 dès que possible sont des étapes essentielles pour faire face au problème des particules fines polluantes.

« Il est vrai que la publication des relevés n'aidera pas résoudre la pollution du jour au lendemain, mais au moins le public peut se faire une idée précise du seuil de pollution et mieux se protéger », explique-t-elle.

En attendant, le ministre Zhou a également émis une mise en garde contre la situation sérieuse auquel le pays est confronté pour atteindre ses propres objectifs de réduction des émissions polluantes.

Au cours des neuf premiers mois de l'année 2011, la Chine a connu une hausse de 7,2 % de ses émissions d'oxyde d'azote - qui proviennent principalement des centrales thermiques au charbon et des gaz d'échappement des véhicules, en dépit de l'objectif sur un an de réduire les polluants de 1,5 %.

Les émissions d'azote ammoniacal, une important source de pollution de l'eau, n'ont été réduites que de 0,9 %, ce qui sera également en deçà de l'objectif fixé cette année d'une baisse de 1,5 %, selon Zhou.

« La qualité globale de l'environnement continue de se dégrader, et nous avons encore plusieurs défis à relever pour atteindre les objectifs de réduction des émissions pour les quatre prochaines années », a-t-il ajouté.

Entre 2011 et 2015, la Chine prévoit de réduire les émissions d'oxyde d'azote et d'azote ammoniacal de 10 % par rapport aux seuils de 2010, et de réduire la demande en dioxyde de soufre et en oxygène chimique de 8 %.

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Chine :lancement d'un satellite de télédétection à haute résolution
Nouvelles principales du 23 décembre
Une nouvelle guerre froide pourrait-elle éclater?
Barack Obama joue à nouveau la carte anti-Chine
Les dix années qui ont suivi l'adhésion de la Chine à l'OMC : mûrir et se développer tout en faisant face à toutes sortes de défis