Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EnvironnementMise à jour 06.11.2011 13h30
Côte d'Ivoire : des experts nationaux plaident pour une gestion durable de la forêt

Des experts nationaux dans le domaine des ressources forestières ont plaidé vendredi pour une gestion durable de la forêt ivoirienne.

A l'issue d'une rencontre de réflexion et de sensibilisation à Bouaké (centre, 350 kms d'Abidjan), les experts venus de différentes régions du pays ont proposé une exploitation forestière contrôlée, et des actions favorisant l'utilisation de sources d'énergie autre que le bois.

Ceux-ci ont par ailleurs demandé aux opérateurs du secteur privé de respecter la réglementation en vigueur en matière d'exploitation forestière, dans le but de permettre une gestion rationnelle des ressources.

"Il s'agit d'amener les acteurs de la filière forestière à exploiter le bois de façon rationnelle et dans la légalité", a indiqué à la presse le directeur général des eaux et forêts, René Kadja Nzoré.

Le responsable des eaux et forêts a regretté la poursuite de l'exploitation illégale et excessive des ressources forestières du pays.

"Il faut que les exploitants du secteur sachent que l'on ne peut pas couper le bois n'importe comment", a martelé M. Nzoré, se disant toutefois favorable à une phase de sensibilisation intensive des contrevenants, avant d'amorcer la répression.

L'exploitation forestière clandestine et illégale constitue une préoccupation pour le gouvernement ivoirien.

Selon des sources proches du ministère ivoirien des Eaux et forêts, cette pratique cause à l'Etat ivoirien une perte de plus de cinq milliards de francs CFA (environ 8 millions d'euros) chaque année.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Rencontre des présidents chinois et russe à Cannes
Nouvelles principales du 4 novembre
Qu'est ce que les études à l'étranger apportent à la Chine ?
Il est inadmissible que l'aviation civile refuse l'accès aux handicapés sous le prétexte de l'aversion qu'ils inspirent aux autres passagers
Il faut faire tomber les barrières pour renforcer la confiance entre la Chine et le Japon