Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EnvironnementMise à jour 30.03.2011 08h14
Tony Blair : « Gardons l'esprit ouvert sur le nucléaire »
Wu Changhua, directrice du Climate Group pour la Chine, s'entretient avec Tony Blair durant la cérémonie de lancement du programme « China Redesign » lundi.

Le monde doit garder l'esprit ouvert sur l'utilisation du nucléaire comme source d'énergie propre malgré la crise au Japon, a déclaré Tony Blair hier.

La catastrophe de la centrale de Fukushima Dai-ichi suite à un séisme de magnitude 9.0 et un tsunami « rend les gens hésitants, ou au moins pensifs, sur ce que cela signifie et sur l'impact réel », estime l'ancien Premier ministre britannique.

« Je voudrais garder l'esprit ouvert sur cette question. Sinon, le danger est de réagir de manière excessive lorsque survient un accident comme celui du Japon ; nous fermons nos options pour l'avenir. Je ne pense pas que cela soit judicieux », a-t-il expliqué.

Tony Blair est actuellement en visite en Chine pour promouvoir le programme « China Redesign » qui a été lancé lundi. Ce projet est un partenariat commun entre le Climate Group, une ONG indépendante qui encourage la croissance verte, et plusieurs gouvernements locaux et entreprises de Chine. Son objectif est d'aider les villes à construire des structures écologiques, développer les meilleures pratiques et mettre en place de nouveaux plans pour le développement à bas carbone. Il vise également à contribuer aux efforts de la Chine en vue de satisfaire ses objectifs du XIIe plan quinquennal (2011-2015) sur l'amélioration de son efficience énergétique et la réduction de ses émissions de CO2 par unité de PIB.

Au cours des deux dernières années, Tony Blair s'est rendu en Chine à douze reprises, notamment pour promouvoir des programmes de croissance verte et de développement à bas carbone. Il a ainsi assisté aux nombreux changements du pays. « La Chine se transforme économiquement, mais aussi socialement, culturellement, et même politiquement je pense. Les gens veulent d'un futur vert, mais un futur avec de la croissance, de l'emploi, une meilleure vie et de la prospérité », a-t-il déclaré. « La clé est la technologie ». L'ancien Premier ministre estime que la Chine est un endroit parfait pour le développement des nouvelles technologies vertes. Le partage de ces innovations gagne en importance avec les troubles du Moyen-Orient, qui montrent aux pays dépendants en pétrole l'importance de varier leurs sources d'énergie.

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les investissements chinois directs sont bienvenus aux Etats-Unis
Venez voir par vous-même ce qu'est le vrai Tibet
Venez voir par vous-même ce qu'est le vrai Tibet
Où en est la situation chinoise de contrôle du tabac?
Les attaques contre la Libye cachent des raisons politiques derrière
Les attaques sur la Libye pourraient conduire à l'anarchie
Pourquoi la France s'est-elle portée à l'avant-garde contre Kadhafi ?