Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EnvironnementMise à jour 18.03.2011 08h09
L'eau de la mer de Chine ne devrait pas être affectée par les fuites radioactives (experts)

L'eau de la mer de Chine, qui est une source de sel, ne devrait pas être affectée par les fuites radioactives issues des explosions de la centrale nucléraire de Dai-Ichi Fukushima au Japon, a déclaré jeudi le Centre national de prévision environnementale marine de Chine, suite à une panique au sein du public concernant l'approvisionnement en sel.

Le centre a indiqué dans un communiqué que les courants dans l'océan pacifique à partir de Fukushima coulaient d'ouest en est, tandis que la Chine se situe à l'ouest du Japon.

"Il est impossible que des substances radioactives atteignent les zones maritimes de la Chine via les courants océaniques", précise le communiqué.

En outre, la Chine possède d'importantes réserves de sel et plus de 80% du sel provient des régions de l'intérieur des terres. Le public ne doit pas paniquer et n'a pas besoin de stocker du sel.

Dans de nombreuses villes chinoises, les supermarchés sont à court de sel suite à une vague d'achat qui s'est répandue de la province du Zhejiang dans l'est du pays jeudi après-midi aux provinces du Guangdong, Jiangxi, Guizhou, Sichuan, Jiangsu, du Hubei, ainsi qu'aux municipalités de Beijing et de Chongqing.

Selon les rumeurs qui circulent dans certaines villes chinoises, les radiations se seraient répandues dans la mer, ce qui compromettrait la production du sel de mer dans l'avenir.

L'autre raison qui a incité la population à se ruer dans les magasins est la croyance selon laquelle le sel d'iode peut protéger l'homme contre les effets de la radiation nucléaire.

Selon Su Xu, un chercheur du Centre de contrôle et de prévention des maladies de Chine, le sel iodé ne peut guère protéger contre les radiations étant donné que l'iode contenu dans le sel est bien moins important que dans les comprimés d'iode qui peuvent réduire l'impact d'une possible radioactivité.

M. Su a prévenu que la prise d'une quantité excessive d'iode était nocif pour la santé, ajoutant que les médicaments à base d'iode devaient être seulement prescrits par les docteurs et spécialistes de la médecine.

Les derniers résultats de contrôle de l'air réalisés jeudi à 11h00 montrent que la Chine n'est pas affectée par les fuites radioactives, selon l'Administration nationale de la sécurité nucléaire relevant du ministère de la Protection de l'environnement.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine alloue 35 milliards de yuans pour la construction de H.L.M.
Le président chinois souligne l'importance de l'innovation technologique face à la compétition globale
Que penser de l'accident nucléaire au Japon ?
Quels avantages le 12e plan quinquennal pourra-t-il apporter aux habitants ?
Pourquoi la situation agitée au Moyen-Orient a-t-elle connu un développement si rapide?
On ne construira pas l'équité sociale avec des troubles
Priorité à la prospérité de la population