Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EnvironnementMise à jour 24.01.2011 16h29
Crise de l'eau, Beijing va emprunter de l'eau au Fleuve Jaune

A Beijing, suite à l'élargissement de la ville et à la croissance démographique, la contradiction est de plus en plus évidente entre l'approvisionnement en eau et la demande. Au cours des deux sessions de cette année, les représentants et les membres ont tous exprimé leur préoccupation face à la grave pénurie de ressources.

Hier, on a appris du Bureau des affaires de l'eau que cette année, le projet « importer de l'eau du Fleuve Jaune pour aider Beijing » sera mis en marche pour atténuer la pénurie d'eau dans la capitale chinoise. Ce projet devrait transférer 300 millions de mètres cubes d'eau par an et d'ici 2014, Beijing pourra faire entrer chaque année de 400 millions à 600 millions de mètres cubes des autres provinces et réalisera l'utilisation d'eau recyclée à hauteur d'un milliard de mètres cubes, afin d'assurer une alimentation en eau normale à Beijing.

L'état : une pénurie annuelle de 500 millions de mètres cubes lors de ces 4 dernières années

Selon un responsable du Bureau des affaires de l'eau, Beijing connait sa 12e sécheresse successive depuis 12 ans, de plus, les réserves sont aussi en baisse. Chiffres : les deux grands réservoirs, celui de Guanting et celui de Miyun, qui fournissent de l'eau potable à la population pékinoise, ne possèdent que 1,2 millard de mètres cubes. Le problème ne sera pas résolu même si l'on épuise toutes leurs réserves, face à la demande annuelle de 2,5 milliards de mètres cubes des habitants de Beijing.

La Fleuve Jaune répond aux besoins de Beijing, avant le « Détournement des eaux Sud-Nord »

Pour garantir l'approvisonnement en eau, Beijing devra exploiter excessivement les eaux souterraines et se servir de l'eau des autres régions. Cette année, à part les quatre réservoirs du Hebei et deux réservoirs du Shanxi, Beijing pourra profiter d'un autre réservoir du Hebei. Les eaux du Fleuve Jaune seront déversées dans le Réservoir de Guanting, alors le Réservoir de Miyun pourra accueillir des eaux en provenance du Hebei.

L'eau empruntée n'est qu'une stratégie pour résoudre les besoins urgents. Un ensemble de données publiées montrent que selon les capacités futures d'approvisionnement en eau à Beijing, y ajoutant de l'eau venant du Sud, la population de Beijing ne devrait pas dépasser 17 millions d'habitants, même si chaque habitant possède seulement 300 mètres cubes -un faible niveau de calcul. Les experts prédisent que d'ici 2020, la population de Beijing pourrait atteindre 25 millions de personnes.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
A situation critique, remèdes draconiens : augmentation du prix de vente au m3 pour l'eau ...
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le PM chinois rencontre le ministre des Affaires étrangères de la République de Corée
Les investissements chinois directs sont bienvenus aux Etats-Unis
Venez voir par vous-même ce qu'est le vrai Tibet
Où en est la situation chinoise de contrôle du tabac?
Les attaques contre la Libye cachent des raisons politiques derrière
Les attaques sur la Libye pourraient conduire à l'anarchie
Pourquoi la France s'est-elle portée à l'avant-garde contre Kadhafi ?