Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EnvironnementMise à jour 30.12.2010 08h10
Chine : un village reçoit des compensations records pour des attaques d'éléphants sauvages

Un village dans la province du Yunnan (sud-ouest) a reçu mardi des compensations records pour des attaques d'éléphants sauvages cette année.

Le village Kelian, de 700 villageois, de la préfecture autonome dai du Xishuangbanna, et qui se trouve dans la réserve naturelle nationale du Xishuangbanna, a reçu 960 000 yuans (environ 144 960 dollars) pour pallier les dégats de 26 "visites" d'éléphants en 2010, a déclaré la réserve naturelle.

Il s'agit de la plus grande compensation versée en 2010 parmi les villages alentours pour des attaques d'éléphants, qui provoquent souvent la destruction des récoltes.

"Les éléphants sauvages ont détruit 61 mu (40 667 mètres carrés) de ma récolte de maïs. Mais grâce aux indemnités, nous pouvons gagner notre vie en augmentant le nombre du bétail. Nous n'avons plus besoin de compter seulement sur la récolte de maïs", a indiqué un villageois surnommé Ye, qui a reçu 18 000 yuans de compensation.

Il n'est pas rare que des animaux sauvages perturbent la vie des habitants de la région. En plus des pertes économiques, ces attaques ont parfois provoqué des pertes humaines.

En novembre, un paysan de 67 ans a été tué alors qu'il récoltait des piments dans la montagne. Les blessures et les empreintes laissées suggèrent une attaque d'éléphant.

Sous protection du gouvernement, le nombre d'éléphants sauvages dans la forêt tropicale du Xishuangbanna a considérablement augmenté, pour atteindre les 250, dont 90% sont des éléphants sauvages chinois.

Sur les 20 dernières années, les éléphants ont attaqué plus de 140 personnes et détruit 50 000 tonnes de céréales, a indiqué le bureau forestier local.

Le gouvernement local verse des indemnités, pouvant totaliser les 3 à 10 millions de yuans par an, pour ces attaques d'éléphants.

En novembre 2009, le gouvernement provincial a signé un contrat avec la China Pacific Insurance Co., permettant à la compagnie d'assurance privée de couvrir une partie des pertes des villageois.

Selon ce contrat, allant du 1er janvier au 31 décembre 2010, la compagnie va payer au total 30 millions de yuans de compensation pour les attaques d'éléphants sauvages.

Source: xinhua

Articles pertinents
Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Un vice-Premier ministre chinois souligne le rôle des finances dans le contrôle macro-économique
Chine : les bénéfices des grandes entreprises industrielles en hausse de 49,4% pour les onze premiers mois
Comment vendre l'image d'un Dragon amical ?
Les mesures de règlement des embouteillages à Paris méritent d'être étudiées par Beijing
Interaction active entre la Chine et le monde
Ne pas céder l'Afrique à la Chine est une logique perverse
Pourquoi le « Made in China » est plus cher