100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EnvironnementMise à jour 20.02.2010 15h44
Passer la Fête du Printemps en tenant compte de l'écologie et de la réduction du carbone

La Fête du Printemps est la plus importante fête traditionnelle chinoise qui apporte une grande joie à tout le monde en annonçant l'arrivée des floraisons printanières. Les habitants profitent de cette occasion pour rendre visite à leurs parents et à leurs amis, pour faire du tourisme et pour faire toutes sortes d'achats et c'est à ce moment-là que la consommation explose en Chine. A l'heure actuelle où dans le monde entier la protection de l'environnement est devenue une tâche de plus en plus urgente et impérative, il est d'une grande importance pour chacun de bien réfléchir comment harmoniser et coordonner l'animation et l'égaiement de la fête avec l'économie d'énergie et la réduction des émissions gazeuses, ce afin que la Fête du Printemps puissent exprimer les exigences de notre époque en ce qui concerne l'écologie et une vie verte à faible consommation d'énergie et à basses émissions de carbone.

Comme le dit le dicton « Qu'on soit dans l'aisance ou non, il faut quand même passer la fête joyeusement. ». C'est pourquoi lors de la Fête du Printemps, on voit partout les scènes où l'on s'en donne à cœur joie de faire exploser les pétards, où l'on fait ripaille et bombance, où l'on fait des échanges de cadeaux et de présents et où les lampes sont allumées toute la nuit et les rues baignées dans un océan de lumière. Plus encore, nombreuses sont les entreprises et les unités de travail qui décorent leurs bâtiments avec des lampes multicolores et ces derniers sont illuminés de façon resplendissante. Dans l'allégresse, l'exaltation, l'ivresse et l'extase générales, les pétards qu'on allume et fait exploser en grande quantité provoquent des bruits assourdissants, polluent gravement l'atmosphère, diminuent sérieusement la qualité de l'air qui est imprégné de soufre et peuvent à tout moment occasionner des incendies. Les lumières éblouissantes des lampes, des lampions, des lanternes et des feux d'artifices illuminent le ciel toute la nuit, alors qu'on oublie complètement que peu de temps auparavant, la pénurie d'électricité s'est produite dans certaines régions du pays. La somptuosité et la magnificence de l'emballage des cadeaux, la consommation inutile du bois et la pollution de l'environnement semblent peu de chose aux yeux des gens qui ne pensent qu'à jouir de la joie et de l'allégresse générales.

Les fêtes constituent une partie importante et même indispensable de la vie humaine et il est tout à fait naturel qu'à ces moments-là, on achète et consomme plus qu'à l'ordinaire. Mais, il ne faut pas oublier que le concept de la fête se définit à son sens culturel, que la joie et l'allégresse traduisent l'état d'esprit fait de plaisir, de satisfaction et de bonne humeur et que surtout les dépenses exorbitantes n'expriment aucunement le contentement et le bonheur, car on peut également passer joyeusement la fête ne réduisant les dépenses, en pratiquant l'économie, la simplicité, la modestie et la consommation à bas carbone.

On vient tout juste de passer la veille et le premier jour du Nouvel An chinois de l'année du Tigre et on aperçoit que pour se déplacer, pas mal de gens ont renoncé à leur voiture privée pour emprunter le transport public qui est également pratique et rapide ; qu'à l'entrée des entreprises et des unités de travail sont accrochées seulement deux grosses lanternes rouges, alors que les autres illuminations ont disparu ; qu'on tient un sac de toile tissé à la main contenant des objets simplement emballés ; que des familles parties en voyage ont vider leur réfrigérateur et éteint toutes les sources de courant d'électricité …… tout cela montre que dans notre pays, on commence à aspirer un nouveau mode de vie verte caractérisée par l'économie d'énergie, la consommation à bas carbone et la réduction des émissions gazeuses.

2010 est la dernière année de l'accomplissement des objectifs obligatoires fixés dans le onzième Plan quinquennal quant à l'économie d'énergie et à la réduction des émissions gazeuses et elle revêt une importance majeure pour ce qui est de la décision prise par le gouvernement central en ce qui concerne l'accélération de la transformation du mode de développement et de la construction d'une société de type bas carbone, c'est pourquoi la tâche d'économie d'énergie et de réduction des émissions gazeuses est extrêmement dure et pénible pour nous cette année. Nous devons commencer désormais par la Fête du Printemps et chacun d'entre nous doit faire son possible pour passer un nouvel an écologique et à bas carbone en économisant l'énergie et en réduisant les émissions de carbone.

La Fête du Printemps célébrée dans le monde entier

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Mise en service du BRT (Bus Rapid Transit) expérimental à Guangzhou
Le tirage du Quotidien du Peuple atteint plus de 2,4 millions d'exemplaires
Obama envoie un message erroné
C'est une erreur que de traiter la Chine en ennemi
Les règles de la charité en Chine passées au crible après la donation de Zhang Ziyi
La « puissance » et l' « intransigeance » de la Chine
Notre société a besoin de sens commun et de rationalité