Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 14.12.2010 08h33
Les riches Chinois optent pour une vie à l'étranger (2)

Obtenir un visa américain EB-5 pour investisseur étranger nécessite un apport de 500 000 dollars, soit 3,4 millions de yuans. Il y a quelques années, ceci aurait été impossible pour la grande majorité des Chinois.

Cependant, depuis 2003, le boom de l'économie nationale a contribué au succès financier de nombreux entrepreneurs et a rendu l'immigration possible, explique Qi Lixin, président de l'Association pékinoise des services d'entrée-sortie.

À Wenzhou, bouillonnante ville portuaire de la province du Zhejiang spécialisée dans les exportations, les entrepreneurs émigrent en masse à l'étranger, indique Chen Yongcong, chef du Bureau des affaires des Chinois de l'étranger.

« Nombre d'entre eux ont acquis un droit permanent de résidence dans les pays étrangers en vue de jouir de davantage de privilèges », précise Chen.

Outre les entrepreneurs, d'autres Chinois fortunés émigrent à la recherche d'un environnement moins pollué et de la gratuité des services de santé dans beaucoup de pays développés.

Qi Yi dirige une entreprise de consulting spécialisée dans l'immobilier. Il déclare avoir émigré au Canada afin d'offrir une meilleure éducation à sa fille.

« L'éducation en Chine met trop l'accent sur les examens et est trop stressante. Ce n'est pas bon pour le développement d'un enfant », estime Qi. « J'espère que ma fille adoptera des valeurs et un point de vue plus ouverts, et qu'elle profitera de son adolescence. »

[1] [2]

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Editorial du «Quotidien du peuple»: inauguration du 12e plan quinquennal
La Chine disposée à coopérer avec l'UE sur le contrôle du commerce mondial des armes
La plupart des membres de la communauté internationale ne soutiennent pas la décision erronée du jury du prix Nobel de paix
La France mène une diplomatie des « commandes » et les nouveaux pays émergents en sont la cible
« La plupart des Nations » s'opposent à la remise du Prix de la Paix à Liu Xiaobo
La façon bien peu élégante de la Norvège de traiter la Chine
Qu'est-ce qui se cache derrière le "sacre" de Liu Xiaobo ? (COMMENTAIRE)