100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 23.12.2009 08h06
Bilan-2009: la Chine a joué un rôle croissant sur la scène mondiale en 2009 (2)

Dans un entretien récemment accordé à l'agence Xinhua, le président de la Banque mondiale Robert Zoellick a également déclaré que la Chine joue un rôle très constructif dans la lutte contre la récession économique mondiale en prenant des mesures fiscales et monétaires pour relancer son économie.

M. Zoellick a estimé que la Chine, en tant que force économique émergente, peut être un acteur responsable dans le système économique international grâce à ses propres politiques.

En même temps, la Chine a également oeuvré pour s'opposer au protectionnisme commercial dans le but de promouvoir le commerce mondial d'une façon plus cordiale.

Evoquant le rôle de la Chine dans la réforme du système commercial multilatéral, le porte-parole de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), Keith Rockwell, a salué la participation de la Chine au cycle de Doha sur les négociations commerciales.

"La Chine a vraiment été au coeur des négociations", a affirmé M. Rockwell, ajoutant que la Chine a présenté des idées et des propositions constructives pour faire avancer le cycle de Doha.

John Hawksworth, économiste en chef chez PriceWaterhouseCoopers (PWC), une des quatre plus grandes sociétés comptables du monde, a prédit que la croissance économique chinoise serait d'environ 8% cette année et atteindrait environ 9 à 10% en 2010.

Avec la croissance rapide et durable des économies émergentes telles que la Chine et l'Inde, beaucoup estiment que la puissance économique du monde se déplace de l'Ouest vers l'Est.

M. Hawksworth a souligné que ce changement était inévitable puisque l'écart de productivité entre la Chine et les Etats-Unis, par exemple, a été considérablement réduit.

"Vous ne pouvez pas gérer l'économie mondiale sans la participation de pays comme la Chine, l'Inde et le Brésil car ils sont appelés à jouer un rôle de plus en plus important", a-t-il fait remarquer.

LUTTE CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE

En 2009, un autre événement de taille s'est invité sur la scène internationale : comment atténuer le changement climatique, qui fait peser défis et menaces sur le développement, voire même sur le destin de l'humanité.

En dépit de son énorme besoin de développement, la Chine, qui est un pays en voie de développement, a entrepris des efforts sans précédent ces dernières années pour essayer de traiter ce problème international.

Le 26 novembre dernier, la Chine a annoncé qu'elle réduirait de 40 à 45% l'intensité de ses émissions de dioxyde de carbone par unité de PIB en 2020 par rapport à 2005.

La Chine a pris cet engagement avec un courage incomparable, étant donné les difficultés auxquelles elle est confrontée : le pays compte 150 millions de pauvres et son économie doit encore beaucoup se développer pour améliorer le niveau de vie de la population et accélérer le processus d'industrialisation.

Néanmoins, ces difficultés n'empêcheront pas la Chine d'être un membre responsable de la communauté internationale, du fait qu'elle est consciente de l'urgence et de l'importance de contenir le changement climatique.

Dans son discours prononcé lors de la session d'ouverture de la phase finale de la conférence des Nations Unies sur le changement climatique, qui s'est tenue vendredi dernier à Copenhague, le Premier ministre chinois Wen Jiabao a expliqué que le gouvernement chinois s'est fixé comme objectif de réduire les émissions de gaz à effet de serre du pays par sens des responsabilités vis-à-vis du peuple chinois et de l'humanité.

"Ce sont des mesures que la Chine a prises volontairement à la lumière de sa situation intérieure", a souligné M. Wen, ajoutant :" Les objectifs n'ont été soumis à aucune condition et n'ont été comparés à ceux d'aucun autre pays. Nous honorerons nos promesses par des actions concrètes. Quel que soit le résultat de la conférence, nous nous engagerons complètement à atteindre ou même à dépasser ces objectifs."

Confrontée au double défi qui consiste à développer l'économie et à améliorer le niveau de vie de la population, la Chine a toujours considéré la lutte contre le changement climatique comme une mission stratégique importante, a indiqué M. Wen. Le Premier ministre a affirmé qu'entre 1990 et 2005 les émissions chinoises de dioxyde de carbone par unité de PIB ont diminué de 46%.


[1] [2] [3]

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Visite d'inspection du président chinois à Zhuhai (sud)
Chine : célébration du retour de Macao et inauguration du nouveau gouvernement de la RAS
« C'est maintenant ou jamais » : le marché immobilier en pleine effervescence
Volte-face difficile de la Chine au Sommet de Copenhague
La bulle immobilière est-elle prête à éclater en Chine ?
Relations sino-françaises 2009 : après la pluie, le beau temps
Pourquoi la Chine ne peut-elle pas produire des best-sellers connus dans le monde ?