Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 14.02.2012 08h30
La Chine multiplie les efforts pour attirer des experts étrangers

La deuxième série de candidatures a été lancée vendredi dernier et se terminera le 12 mars prochain.

Le projet a besoin d'experts étrangers pouvant travailler au moins trois années consécutives et passer au moins neuf mois par an en Chine.

« Les autorités centrales constitueront un groupe de 40 experts pour vérifier les qualifications de chaque candidat, y compris leurs réalisations et leur influence dans leur domaine respectif ainsi que les attentes de chaque employeur potentiel envers la personne qu'il veut embaucher et les conditions de travail qu'il fournit. Des réunions spéciales par téléconférence vidéo pourront également être organisées pour examiner si les candidats individuels peuvent vraiment répondre aux demandes des employeurs », a déclaré M. Yi.

M. Yi n'a pas révélé la date à laquelle les premières réunions auront lieu.

« Nous allons aussi travailler sur des mesures destinées à faire face à toute situation d'urgence qui pourrait se produire, telle que la maladie ou la mort subite d'un expert étranger », a-t-il dit.

Beaucoup d'entreprises de Beijing ont exprimé leur désir d'embaucher des professionnels étrangers chevronnés pour donner un coup de fouet à leurs activités.

« Mon entreprise a déjà un expert allemand. Nous prévoyons d'embaucher deux à trois experts en provenance des États-Unis ou du Japon cette année par le biais du projet parce que les experts de ces pays sont leaders dans ce secteur d'industrie », a dit Ye Jing, Directeur des ressources humaines chez Pulead Technology Industry Co, un développeur de nouveaux matériaux et d'énergies nouvelles.

Chen Bei, Directrice adjointe du Bureau Municipal des Ressources Humaines et de la Sécurité Sociale de Beijing, a dit que le bureau est en train de concevoir un site internet qui proposera des postes offerts par les employeurs afin de mieux mettre le projet en œuvre.

« Actuellement, les employeurs doivent se débrouiller pour trouver des talents étrangers de haut niveau, ce qui n'est pas très efficace. Dans l'avenir, nous fournirons une plateforme pouvant assurer une meilleure interaction et une meilleure mise en rapport entre les employeurs et les experts étrangers », a-t-elle dit.

Mme Chen a dit que le Bureau se réunira également avec des entreprises des technologies de pointe de Beijing pour leur présenter le projet et les aider à mieux se développer afin de faciliter l'innovation et encourager la modernisation des infrastructures industrielles de la ville.

Plus de 40 000 experts étrangers -principalement du personnel de haut niveau en matière de technologies et de gestion dans des domaines tels que l'éducation, la recherche scientifique, l'industrie manufacturière et la santé- viennent travailler à Beijing chaque année, a dit Mme Chen.

[1] [2]

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 13 février
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?